Widget Image
LARGEST ONLINE SHOP
Cum sociis natoque penatibus et magnis part masa urient montes, nascetur ridiculus mus.
SIGN UP FOR WALKER
[contact-form-7 id="1408" html_class="cf7_custom_style_2"]
Pop-up Image

GET THE GOOD STUFFS

Subscribe to the Walker mailing list

[contact-form-7 id="1408" html_class="cf7_custom_style_3"]

Blog

Programme de Septembre 2017 KAMAKURA / KAMPO

C’est avec un immense plaisir que nous vous invitons à l’évènement 

KAMAKURA / KAMPO 

(Médecine traditionnelle japonaise) 

du 15 septembre au 22 septembre. 

Cocktail de lancement le vendredi 15 septembre de 19h à 22h.

Pour cette rentrée 2017, nous vous proposons de plonger au coeur des inspirations d’ETXE NAMI, 

dans la ville de Kamakura, sur la côte est du Japon. 

Cette petite ville à la population hétéroclite abrite un grand nombre de projets artistiques et artisanaux un peu fous. 

Nous avons invité trois artistes emblématiques de Kamakura à venir travailler ensemble et proposer une série d’évènements.

Nous sommes très heureux d’accueillir :

Kakuro Sugimotopharmacien de médecine traditionnelle japonaise.

La famille SUGIMOTO exerce l’herboristerie depuis 66 ans. Kakuro SUGIMOTO est né en 1982 à Kamakura. Il a étudié le design textile et l’art contemporain. 

Pendant ses études, il a réalisé des oeuvres expérimentales avec des objets du quotidien qu’il détournait. Il décortiquait des objets tel que le bois, en pratiquant une étude profonde comparable aux observations de la thérapie chinoise qui cherche dans la causalité de chaque maladie à restaurer l’équilibre du corps entier. Actuellement, il donne des conseils de phytothérapie japonaise d’inspiration chinoise. Il effectue également des recherches sur les herbes et organise des ateliers et séminaires thématiques sur les plantes, leurs effets, leurs goûts, leurs couleurs, leurs odeurs,  en exploitant leurs caractéristiques sur les fondements de la médecine orientale. Il tente de populariser au Japon et à l’étranger les traitements de la thérapie japonaise appliquée à la vie contemporaine.

Naomi Kazamasérigraphe.

Né à Kamakura, il produit des oeuvres abstraites aux couleurs et formes organiques. Il créé à travers son travail un univers chaotique et mystérieux qu’il ne maîtrise volontairement pas, où les éléments terrestres fusionnent organiquement et réagissent réciproquement, générant une nouvelle existence dans la beauté.

Il dépose de l’encre liquide qui coule librement sur un écran uni et l’imprime. Sa gestuelle est simple, dynamique, abstraite, et directe.

Ryosuke Kikuchiphotographe.

À l’université, Ryosuke a fait des études d’anthropologie culturelle et d’histoire politique. Il porte son attention sur la jeunesse urbaine nippone. Il remporte rapidement le prestigieux prix pour la jeune photographie HITOTSUBO grâce à une série réalisée lors de ses vagabondages sur la scène musicale Tokyoïte underground. Très actif, il a publié des albums, réalisé des expositions et a travaillé pour des revues et des campagnes de publicité. Il voit cependant dans Tokyo l’exemple même de la société de consommation et décide de s’installer à Kamakura, où ont habité ses grands-parents. Il continue aujourd’hui sa pratique de la photographie en observant les mouvements culturels. Pour Etxe Nami, Ryosuke exposera une série de photos sur Kamakura.

Cette semaine s’articulera autours de cinq évènements :

– UN ATELIER DE TEINTURE NATURELLE  par Kakuro Sugimoto 

en collaboration avec le magasin IBAN (chemises basques et linges anciens) de Saint-Jean-De-Luz. 

Le vendredi 15 (16h30-19h) et le mercredi 20 septembre (10h-12h30). 

Tarif : 50 euros ( 42€ pour nos adhérents)

Disponibilité : 7 personnes maximum par atelier.

Kakuro Sugimoto vous initiera aux différentes techniques de fabrication de teinture naturelle 

à base de mélange d’herbes, de thés, de soja ou encore de pelures d’oignons. 

Nous fournissons les chemises basques anciennes, ne portez pas de matériel car la teinture est calculée au préalable en fonction du poids du vêtement. 

Vous pourrez si vous le désirer acheter par la suite la chemise teinte.

 UN ATELIER DE PHYTOTHÉRAPIE (consultation) / KAMPO par Kakuro Sugimoto. 

Le jeudi 21 et vendredi 22 septembre, 10h- 12h. 

Tarif : 55 euros (47€ pour nos adhérents)

Disponibilité : 7 personnes maximum par session

La médecine kampo est un dérivé de la médecine traditionnelle chinoise apparue au Japon au 7ème siècle. Les japonais se sont véritablement appropriés cette science pour créer leur propre médecine à base de plantes. Les herbes médicinales utilisées dans le Kampo sont régulées de manière analogue aux préparations pharmaceutiques au Japon. Leurs ingrédients sont strictement mesurés et quantifiés contrairement à la France par exemple où les préparations à base d’herbes sont plutôt considérées comme des alicaments et non des médicaments. De plus, le Kampo n’incorpore aucune partie ni de corps humain ni d’un quelconque animal, cela permet donc d’éviter toute pratique cruelle vis-à-vis des animaux.

Kakuro Sugimoto vous présentera les fondements de cette médecine, recevra chaque personne inscrite en consultation et préparera un sachet de thés et plantes correspondant aux besoins de chacun des participants.

– LIVE SILKPRINTING par Naomi Kazama. 

Le mercredi 20  et le jeudi 21 septembre de 16h à 19h. Entrée libre.

Naomi Kazama sérigraphie  sur des t-shirts en coton organique. Vous choisissez un design, une couleur, et une position. Et il réalise devant vous votre tshirt.

– UNE PERFORMANCE exceptionnelle « OMAMORI »   issue de la collaboration de Kakuro Sugimoto et Naomi Kazama. 

Le samedi 16 et le vendredi  22 septembre de 17h à 19h. 

Tarif 200 euros (170 euros pour les adhérents). 

Ce tarif comprend l’oeuvre originale réalisée durant la performance. 

Disponibilité : 5 personnes maximum par session

Une sérigraphie de 91cm x 122 cm réalisée sur papier AWAWASHI (papier fait main à Tokushima au Japon) avec laquelle les participants repartiront.

Cette performance prend ses racines dans des savoirs traditionnels japonais d’un autre temps. 

En effet, l’omamori est apparue au Japon dans les temples bouddhistes et shintoïstes du 17 ème siècle. 

L’omamori est une amulette en tissu qui renferme un papier sur lequel est inscrit à l’encre issue de plantes médicinales, une devise. 

Cet objet protège son propriétaire. Si ce dernier tombe malade, la coutume veut qu’il ouvre l’omamori et lèche le papier qui se trouve à l’intérieur absorbant ainsi l’encre aux propriétés médicinales. 

De nos jours, tous les japonais possèdent un omamori mais l’objet a perdue sa valeur thérapeutique. 

Kakuro et Naomi nous proposent une performance dans laquelle ils vont ré-interprèter cette amulette et l’élever au rang d’art. 

Cet omamori prendra la forme de sérigraphie sur papier Awawashi qui, une fois chez vous, vous protègera et illuminera votre intérieur de sa beauté.

« Au Japon, depuis des temps immémoriaux, nous mélangeons du charbon et des plantes médicinales avec lesquelles nous peignons sur du papier que l’on emporte partout avec nous. Cette peinture est un « omamori », un gardien qui veille sur notre santé et nous protège. Cette protection n’est pas seulement destinée au corps mais éloigne également les mauvais esprits. L’omamori a toujours été considéré par le peuple japonais comme une chose sacrée.
Il fût un temps, dans l’histoire du Japon, où les gens avaient des difficultés à se procurer des médicaments. Beaucoup de personnes arrachaient alors les omamori présents à l’entrée des temples et les léchaient.
De cette histoire est née notre collaboration pour cette performance. Nous avons souhaité rejouer cet objet sacré dans un champs plus contemporain et en faire devenir un réel objet d’art à travers la performance.
 
Mon pays, en un sens, est basé sur des croyances uniques. Et cela se vérifie dans nos actes. Par exemple : nous nous marions dans un sanctuaire et procédons aux funérailles dans un temple. Le shintô dit que tout a un esprit. D’un autre côté le bouddhisme nous ouvre au néant. Ce conflit oppose deux idées qui se répondent en un cercle. Le tout vient du rien et le rien demeure. Cette combinaison du tout et du néant crée une harmonie bien spéciale au Japon.
 
L’œuvre qui sera réalisé mesure 91cm x 122cm et sera imprimée sur du papier traditionnel Awawashi. Ce papier est fabriqué à la main depuis 1300 ans à Tokushima, à l’ouest du Japon. Nous fabriquerons l’encre d’impression naturellement avec du charbon de lin, de l’agar-agar et des plantes et herbes médicinales dont des aiguilles de pin, du calambac, du santal, de l’encens, des perles et de l’or.
Le mélange de ces ingrédients produit une circulation et un mouvement. Circulation de l’esprit, circulation sanguine, stabilisation de l’esprit, expansion de la conscience. Tout cela dans le but d’ouvrir l’esprit. » Naomi Kazama

-Tous ces évènements seront entourés de l’exposition de photographies de l’artiste Ryosuke Kikuchi qui nous imprègne à travers ses photos de l’atmosphère bien particulière de la ville de Kamakura et des musiciens, artistes, artisans, qui l’habitent.

Inscriptions et renseignements :

culture@etxenami.com

ou 05 59 85 51 58

_____________________________________

À partir du 16 septembre, nous organisons des COURS DE JAPONAIS (niveau débutant), 

tous les samedis de 10h30 à 12h30, hors vacances scolaires, jours fériés, et fermeture annuelle, avec l’intervenante Emi Funakawa.

Forfait enfant (à partir de 10 ans – 18 ans) : 390 € par an (soit 15€ la séance de 2h)

Forfait adulte : 520 € ( 26 séances, soit 20€ pour 2h)

Les inscriptions se font à la boutique, places limitées à 10 personnes. Il nous reste 4 places.

Calendrier des curs disponibles sur demande.

Règlement par chèque ou espèces – Nous acceptons les paiements en plusieurs fois – ces cours sont organisés par l’association à but non lucratif, La Maison sur La Vague – la carte d’adhérent n’accorde exceptionnellement pas de réduction sur les cours de japonais – Nous fournissons le matériel.